Quelles sont les conséquences d’un cancer de la prostate?

Pourquoi Attrape-t-on un cancer de la prostate ?

L’âge avancé, l’origine ethnique, et les antécédents familiaux de cancer de la prostate sont des facteurs de risque individuels de cancer de la prostate. Le poids, l’obésité et la taille sont également des facteurs de risque de survenue de cancer prostatique (WCRF, 2018). Ce sont les seuls facteurs de risques avérés.

Quelles sont les conséquences du cancer de la prostate ?

La maladie peut également engendrer des troubles sexuels (dysfonctions de l’érection, éjaculations douloureuses). Si la tumeur s’étend, des douleurs au niveau des os (dos, bassin, jambes) peuvent survenir, ainsi qu’une fatigue et une perte de poids.

Comment se manifeste le cancer de la prostate ?

Les symptômes du cancer de la prostate

  • besoin fréquent d’uriner, surtout la nuit (pollakiurie) ;
  • jet d’urine faible ;
  • sensation de ne pas avoir vidé complètement sa vessie ;
  • fuites urinaires (incontinence urinaire) ;
  • infection urinaire : cystite, prostatite ou pyélonéphrite ;

Quel âge pour le cancer de la prostate ?

Les facteurs de risque du cancer de la prostate

L’âge : exceptionnel chez les hommes de moins de 50 ans (0,5% des cas), le cancer de la prostate touche principalement les plus de 70 ans (âge moyen au diagnostic 74 ans ; 45% diagnostiqués après 75 ans).

THIS IS IMPORTANT:  Quels sont les symptômes du cancer de la peau?

Qu’est-ce qu’un cancer agressif de la prostate ?

Si ces cellules ont perdu leurs caractéristiques et ne ressemblent plus à des cellules saines – on dit qu‘elles sont mal différenciées –, cela signifie que le grade est plus élevé et le cancer plus agressif.

Est-ce que le cancer de la prostate est mortel ?

Lire notre résumé. Cependant, il n’est potentiellement mortel que pour une minorité des hommes. En effet, outre la possibilité de traitements efficaces, souvent, cette maladie progresse très lentement, mettant une dizaine d’années avant d’entraîner des conséquences gênantes et/ou dangereuses.

Quels sont les premiers symptômes du cancer de la prostate ?

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • la fièvre associée à des frissons,
  • des symptômes urinaires tels que des brûlures lors de la miction,
  • des envies trop fréquentes d’uriner.
  • des douleurs de la région pubienne, au niveau de l’urètre, du pénis, et parfois du rectum,
  • un malaise général.
  • des douleurs musculaires.

Pourquoi ne pas opérer un cancer de la prostate ?

En général, ce type de cancer n’évolue que très lentement, voire n’évolue pas du tout. D’un autre côté, les traitements classiques du cancer de la prostate (opération ou radiothérapie) sont grevés d’effets secondaires importants et très fréquents, comme l’incontinence ou l’impuissance.

Quand s’inquiéter pour sa prostate ?

Description du symptôme : Un problème de prostate peut entraîner des envies très fréquentes d’uriner au point de perturber votre quotidien, vos nuits, vos trajets en voiture… Quand s’inquiéter ? Si vous vous levez “plus de deux fois la nuit, et si vous devez uriner plus de cinq fois par jour, au quotidien.

THIS IS IMPORTANT:  Question: Can you get cancer from soil?

Quel est le meilleur traitement pour le cancer de la prostate ?

Les principales modalités de prise en charge des cancers de la prostate sont la chirurgie, la radiothérapie (radiothérapie externe et curiethérapie), la surveillance active (qui permet de différer la mise en route d’un traitement) et l’hormonothérapie. Plus rarement, la chimiothérapie peut également être utilisée.